image1
image1 image2 image3

Paris est Magique ...

DSC 0230

Marathon de Paris 2019

60 000 participants - un départ sur la plus belle avenue du monde, les plus beaux monuments de la capitale tout au long du parcours, de l'euphorie au départ, de la gestion de course, des doutes, de la douleur, parfois des larmes et surtout beaucoup d'émotions en franchissant la ligne d'arrivée des 42,195 km.

Imaginez vous : SAS des 3h45 - Départ sur les Champs Élysée, on trépigne, on s'impatiente, on a hâte d'en découdre. Le coup de sifflet annonce le départ, rapide dans le faux plat direction la Concorde droit devant nous avant de traverser la place Vendôme et de contourner l'opéra Garnier (pas le temps pour du shopping, Vincent est déjà loin devant ainsi que Louis). J'en prends pleins les yeux, les rues, les avenues sont à nous, il y a du monde partout pour nous encourager : l'organisation a annoncé 250 000 spectateurs.

Les km défilent, les sensations du jour bien que moyennes (maux de gorge) me permettent de maintenir le rythme de 5'20/km. Rue de Rivoli, Place de la Bastille, Faubourg Saint Antoine, Place Félix Eboué, la foule est toujours présente, des encouragements dans toutes les langues …

L'ambiance est magnifique : des groupes de musique du monde se trouvent sur tout le parcours. Le bois de Vincennes approche, nous longeons le Zoo, le château et l'hippodrome, Déjà le semi-marathon se présente à la sortie du bois :1h52'13 mes temps sont respectés à la seconde.

Je rentre dans la seconde partie du marathon. Nous longeons les quais de la Seine, le public est toujours aussi nombreux, j'aperçois Julie, Laura puis Annie. Par moment, j'ai l'impression d'être sur les routes du Tour de France tellement il y a de monde. Les tunnels s’enchaînent, les monuments aussi : la Cathédrale de Paris (km24), la Tour Eiffel (Km29). Aujourd'hui, je me dis que c'était la dernière fois que j'admirais Notre Dame, Triste ...

Le fameux Mur se profile, km30, j'aperçois Bruno, Merci pour les encouragements ... 2h42"44 sur la montre, les cuisses se durcissent et petit à petit, je perds du temps, la foulée se fait plus lourde, les muscles sont mis à rudes épreuves. Le mental prend le relais.

A l'approche du Bois de Boulogne, la montée du Boulevard Suchet au km35 me parait interminable, je pioche sérieusement. Je serre les dents, je m'accroche ... Km35 - 3h13. Km37, j'alterne 100m de marche/900m de course ... L'objectif sub 4h semble s'éloigner. Je sors du Bois km40 -3h44. Il me reste 2,195km ... l'espoir revient, la ligne approche 3h59'22 PARIS est Magique !!!

Bravo à toute l'équipe du Running Club Hondschootois : Vincent (3h32), Louis (3h45), Franck (4h04), Eric (4h21), Christelle (4h27) et Micka (4h39) mais victime de crampes rapidement, nul doute que la semaine prochaine il sera revanchard sur le NTMF.

Rendez-vous est déjà pris pour l'édition 2020 ! Annie, après une première comme supportrice, sera sur la ligne de départ ... et vous membres du Running Club Hondschootois, qui sera là ? Paris, on y re-re retourne ...

Merci à nos supportrices et notre photographe ! Merci à notre sponsor pour l'accueil VIP chez Schneider.

Pierre

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2019  RUNNING CLUB HONDSCHOOTOIS  design by  serrurier paris