image1
image1 image2 image3

Dimanche 3 février, « Cassel, montagne d’un jour »

Grande première ce matin pour beaucoup d’entre nous : la découverte de la course « Cassel, montagne d’un jour ».

François, Viannez, Franck, Micka, Anthony, Hugues, Vincent, Arnaud, Bruno G, Régis, Nicolas et Annie, Sophie, Emilie, Hélène V et D, Mathilde et votre rédactrice, nous étions tous prêts au départ, tôt,  devant la salle Colas.

Des questions se posent : ça grimpe vraiment ? Chaussures de trail, ou pas ? Cool, ou pas cool ?

Nous voici donc partis, et en approchant du paysage sur lequel se découpe au loin le fameux mont, nous nous disons que nous sommes sans doute un peu fous…

L’équipe organisatrice est sympa car le départ se fait dans une descente : ça commence plutôt bien. Le rythme n’est pas trop rapide, le groupe s’engage dans le challenge avec bonne humeur. Et il fait beau ! A tel point même qu’un runner court les fesses à l’air ( c’est un déguisement, rassurez-vous), quoique nous sommes nombreux et nombreuses à douter le temps d’une seconde…

Bref, l’ambiance est détendue et les sportifs contemplatifs car le panorama est magnifique. Plusieurs garçons du club et Emilie s’élancent et prennent leurs distances. Les autres filles, plus réservées, continuent sur leur lancée.

Soudain, face à nous, une première montée. Ca ne dure pas très longtemps, mais même en modifiant un peu les appuis, ça tire sérieusement dans les mollets. On marche, mais on avance. Un arrêt, un peu plus loin, dans un passage boueux,  nous oblige à reprendre notre souffle. Ce n’est pas plus mal. Pose photo, bonnes blagues, et on repart.

Et ça recommence : montée fulgurante, descente glissante, virage, panorama, montée, escaliers : que du bonheur !

Au final, un joli parcours, une course « à faire » et qui ne ressemble à aucune autre. Une belle expérience !

Quelques très bons temps aussi pour Emilie et quelques uns des garçons : Vincent, Vianney, Nicolas, Franck, Anthony…Le reste de l'équipe arrive un peu plus tard. Mais que voulez-vous : il fallait admirer le paysage… 

Laurence,

J’adore ce sport parce qu’il me permet d’admirer notre belle région.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2019  RUNNING CLUB HONDSCHOOTOIS  design by  serrurier paris