image1
image1 image2 image3

Dimanche 8 avril : et pendant ce temps-là…

Pendant que Bruno G, Franck, Micka, Louis, Eric et Christelle (rebaptisés pour la circonstance « les Grenouilles »)  se préparent à arpenter Paris pour le Marathon ; nous autres, Gilles, Hubert, François, Martine, Hélène D, Hélène V, Mathilde, Louise et votre rédactrice, nous nous élançons derrière un François bien décidé à nous montrer « de belles choses ».

Et en effet, nous ne sommes pas déçus.

Au détour d’un chemin apparaît un magnifique champ de jonquilles, superbe décor de carte postale, odorant et lumineux, qui vient égayer notre parcours.

Petite pause pour la photo, petites pensées aussi pour les copains marathoniens que nous accompagnons de loin.

Les chemins sont détrempés et parfois boueux, mais les kilomètres s’enchaînent sans problème et la petite virée bucolique et pastorale s’apparente plus ou moins à un semi-marathon.

Fin de parcours, retour à la maison.

Et nos Grenouilles ? Elles en sont où ???

Laurence,

j’aime ce sport parce qu’il garantit aussi le plaisir des yeux…

Commentaires   

+1 #1 Bruno G 09-04-2018 15:23
Ah ce François fleur bleue de ces dames....
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2018  RUNNING CLUB HONDSCHOOTOIS  design by  serrurier paris