image1
image1 image2 image3

Sensations d'un premier marathon

Sensations d'un premier marathon vu par Marie TYPRET :

C'est une fille que j'ai rencontrée à l'orchestre d'harmonie d'Hondschoote où elle est un pilier du pupitre flûtiste (si d'ailleurs vous voulez l'écouter RDV au gala 2017 samedi 18 novembre à 20h - gratuit). Force de proposition, elle amène une dynamique positive au sein d'une équipe. Elle s'est mise à la course à pied récemment et pourtant, les défis qu'elle s'est déjà lancés sont piquants; Ainsi elle vient - déjà - de réaliser son premier marathon à Dublin et elle nous offre son récit ; Merci ! et encore bravo

Je n’ai jamais « rêvé » de courir un marathon… Et puis un jour, une amie me met cette idée en tête… C’est d’abord non, ce n’est pas pour moi, c’est pour les « pros » le marathon ! Combien déjà ? Ah oui 42 km et des poussières, non, non, non ! Mais c’était trop tard, l’idée était là et elle a commencé à faire son petit bout de chemin… Je finis par me lancer, je m’inscris au marathon de Dublin, j’ai un an pour me préparer et organiser le voyage, à condition que mon amie vienne avec moi (oui il me faut quelqu’un à maudire héhé) mais finalement, c’est toute la bande de copains qui m’accompagne.

Nous voilà partis pour 5 jours en Irlande, entre les paysages majestueux du Connemara et la charmante ville de Dublin. Je suis raisonnable et me couche tôt tous les soirs alors que les copains sont au pub à déguster une (ou plusieurs) Guiness… Le jour J, le temps est doux et ensoleillé, toute la ville est dans l’excitation de la course, c’est un beau jour pour courir ! Je suis plutôt sereine : ma préparation s’est très bien passée, je suis en forme et je sais que les copains seront là. Il y a tellement de monde dans la foule que je passe le premier km à pleurer, je réalise ce que je vais le courir ce marathon ! Les km défilent, entre ville et parcs, je savoure chaque foulée, chaque moment. Je passe le semi-marathon à 4 secondes de mon estimation, je vis mon marathon à fond ! Les Irlandais sont accueillants et encourageants, prêts à distribuer à boire et à manger ! Les copains m’attendent, postés à différents endroits du parcours (après un sacré briefing la veille pour ne pas me louper) et vont se relayer pour courir les 12 derniers km avec moi. On chante, on rit, on découvre Dublin, ce sont des moments inoubliables ! Pas de mur, je commence à réaliser que je vais finir ce marathon, sans marcher et sous la barre des 5h ! Les copains me laissent à 800 m de l’arrivée, j’accélère, j’entends la foule crier mon nom à coup de « Well done Marie ». Les larmes montent mais ce sont des larmes de bonheur mais aussi de fierté : je suis marathonienne en 4h51min41s et surtout fière d’avoir osé aller au-delà de ce j’avais pu imaginer.

Je suis arrivée à Dublin avec l'envie de me dépasser, de sortir de ma zone de confort et de réaliser quelque chose dont je n'aurais jamais osé rêver et j'en repars avec une médaille de marathonienne, des images et des souvenirs inoubliables et une sensation de fierté inestimable. Tout ça grâce aux personnes qui ont cru en moi !

 Marie

PS : Je vous rassure, j’ai quand même eu ma pinte après la course !

Commentaires   

+2 #6 Marie 11-11-2017 18:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Bernard :
Bravo Marie !

Difficile de ne pas m’associer à ce récit j'ai ressenti les mêmes chose à Paris au mois d'Avril, sans les larmes lol

encore Bravo
Arnaud


Merci beaucoup Arnaud!
Au plaisir de te croiser sur une prochaine course ;-)
Citer
+2 #5 Marie 11-11-2017 18:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Delaeter Pascal :
Bravo Marie.....très bel article. Tu peux être fière de toi...gros bisous


Merci Chef!
Citer
+3 #4 Bernard 08-11-2017 10:01
Bravo Marie !

Difficile de ne pas m’associer à ce récit j'ai ressenti les mêmes chose à Paris au mois d'Avril, sans les larmes lol

encore Bravo
Arnaud
Citer
+4 #3 Delaeter Pascal 05-11-2017 19:44
Bravo Marie.....très bel article. Tu peux être fière de toi...gros bisous
Citer
+3 #2 Marie 04-11-2017 16:37
Citation en provenance du commentaire précédent de DUMUR :
Grand bravo à toi. En te lisant, je revis les choses....un peu de souffrance , certes, mais tellement de satisfaction et de joie d'être aller au bout. Félicitations.


Merci beaucoup!! De belles émotions que je ne suis pas prête d'oublier!
Citer
+6 #1 DUMUR 04-11-2017 11:17
Grand bravo à toi. En te lisant, je revis les choses....un peu de souffrance , certes, mais tellement de satisfaction et de joie d'être aller au bout. Félicitations.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2018  RUNNING CLUB HONDSCHOOTOIS  design by  serrurier paris