image1
image1 image2 image3

Obrigado Lisbonne !

 

Il était annoncé chaud ce marathon de Lisbonne et il le fut ! Regroupement des participants pour le retrait des dossards le samedi. A améliorer. Une file d'attente jamais connue lors des autres marathons. Que cela ne tienne, on discute, on s'étire,  on se prend en photo, on rencontre d'autres Français  (amical salut aux Izonnais)...on patiente. Ça,  c'est fait. Rendez vous est pris pour le lendemain. Là,  je dois dire qu'il a fallu s'organiser ! Entre les lieux mais aussi les horaires de départ différents,  le métro,  le train et les navettes à  prendre avec nouvelle file d'attente....Mais tout le monde est au départ. Les 32 degrés promis sont là aussi. Ça Pour ces derniers, un 5 kilo annoncé  pour une espèce de mélange de marche-course à  pied avec des participants promenant leurs enfants, d'autres ayant des bâtons de marche... et nos 2 coureurs, Claudine et Guy, membre du club cyclo d'Hondschoote et époux de Cathy, la course fut un slalom, au milieu de tout ce beau monde... étrange. ... Les semi marathoniens, Cathy, nos deux Hélène, Sophie, Valérie, François et Nicolas ont pris le départ en fin de matinée à  l'un des instants le plus chaud. Ajoutez à cela une pénurie d'eau sur certains ravitaillements et la fatigue... il n'en faut pas plus pour s'agacer. Du côté marathon, idem, dernier ravito léger : plus d'oranges, seulement des bananes. Il fallait donc être prévoyant et avoir de quoi sur soi. Possible pour les marathoniens, moins prévisible pour les semi. Pour ce qui est du marathon, pas si facile que çà : 1er semi en pentes avec le plus beau moment du parcours : Cascais - "petit St Tropez" portugais - puis le bord de l'océan avec les vagues se fracassant contre les rochers, des surfers, quelques plages, la tour de Belem et toujours ce soleil qui ne nous quittera d'ailleurs pas du séjour. Un demi tour nous fait croiser les impressionnants premiers. L'arrivée de toutes les distances se fait sur la grande place du commerce, au bord du Tage. Les efforts physiques ont fini de marquer les organismes. Quelques vertiges et signes de deshydratation étaient visibles pour certains. suer ! Souvenirs de Puurs...    Au départ, 5 marathoniens , 7 semi-marathoniens et les 2 participants au "mini" marathon. Les mines sont certes fatiguées mais deja les esprits sont ailleurs, à l'after. Place à un bon repas partagé. Je laisse le soin à chacun de relater plus en détails ce séjour lors de nos prochains entrainements. Résultats et photos à suivre dès que possible. Clins d'oeil à ceux qui ont reconnus nos couleurs : Fabrice, coureur sur notre course des Anguilles, et Jérémy des ch'tis coureurs flamands de Bavinchove. Côté tourisme, Lisbonne est belle et accueillante, mendiante et dérobeuse, grimpante et délicieuse.

Merci aussi à toute l'équipe des joyeux drilles !

QUELQUES ELEMENTS D'AMBIANCE avec des photos en cliquant ici : 

Bruno G 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2018  RUNNING CLUB HONDSCHOOTOIS  design by  serrurier paris